Allergies chez un nourrisson

аллергия у грудного ребенка фото L'allergie chez un nourrisson est un phénomène très commun, se manifestant par des éruptions cutanées, principalement sur la nourriture, et se produit dans des formes plus lourdes que chez les adultes. Les mères qui allaitent croient à tort que ce genre de nourriture sauvera toujours la miette des allergies. Mais les allergènes peuvent également être trouvés dans le lait maternel.

Et comment connaissez-vous les premiers symptômes d'une allergie chez un enfant, puis protégez les parents de votre bébé?

Les réactions immunitaires qui déclenchent des allergies sont appelées allergènes. Contenant des protéines dans les aliments provoquer une allergie alimentaire. Il y a la capacité de certains allergènes alimentaires à augmenter leurs propriétés dans le processus de cuisson, tandis que d'autres perdent leur allergénicité.

Dans le corps du bébé allergènes sont synthétisés immunoglobulines E, qui à leur tour activer les réactions conduisant à l'apparition de symptômes allergiques.

Souvent, une allergie chez un nourrisson commence après l'ingestion d'un produit contenant un allergène, mais il y a une réaction allergique retardée, qui se manifeste après plusieurs heures

Allergies chez un nourrisson - symptômes

Si l'enfant souffre d'une allergie alimentaire , les symptômes cutanés sont: éruption cutanée sur tout le corps, rougeur de la joue (démangeaisons), démangeaisons, érythème fessier, transpiration abondante, gneiss (flocons et écailles sur la tête et sourcils), gonflement du quincke, urticaire .

Les symptômes d'allergies chez le nourrisson qui affectent le tractus gastro-intestinal sont: vomissements, régurgitations, constipation , selles molles mousseuses ou avec une touche de verdure, coliques, flatulences.

Les symptômes d'allergies, tels que les troubles respiratoires chez le nourrisson tels que: rhinite allergique, bronchospasme.

Le plus grand danger pour l'enfant est le gonflement du quincke . Dans le larynx du bébé, la suffocation commence, tout comme une crise symptomatique d'asthme bronchique. Il y a d'abord l'enrouement, puis la toux et l'essoufflement avec une respiration bruyante. Le teint change, devenant une teinte bleutée se transformant en une teinte nettement pâle.

Les symptômes d'allergies peuvent être combinés avec des lésions de la peau, des bronches et des intestins.

En soi, l'allergie alimentaire peut être le précurseur d'autres maladies allergiques: asthme bronchique, dermatite atopique

Allergies chez un nourrisson - raisons

La maman soulève des questions: d'où viennent les manifestations allergiques? Si la mère nourricière pèche avec un régime alimentaire, consomme des aliments riches en calories, cela peut être la principale raison, et si le bébé est en alimentation artificielle, alors la raison en est les produits utilisés.

La probabilité d'allergies alimentaires chez les bébés augmente en raison de l'hérédité. Si l'allergie était plus précoce chez l'un des parents, le risque de développer une telle maladie chez un bébé atteint 37%, et en cas de maladie des deux parents, le risque s'élève à 62%.

Le facteur suivant qui provoque une réaction allergique chez les nourrissons est la carence en oxygène (hypoxie fœtale). Cela se produit si la grossesse et l'accouchement de l'enfant sont sévères en combinaison avec des infections respiratoires virales aiguës, ainsi que des infections intestinales. L'allergie alimentaire chez un nourrisson dépend des caractéristiques fonctionnelles du tube digestif. Et pour le nouveau-né est caractérisée par la présence d'une perméabilité accrue des muqueuses, car il est facile à pénétrer dans le sang des allergènes.

Fumer pendant la grossesse , une surdose d'antibiotiques pendant le traitement, la présence de maladies cardiovasculaires, ainsi que des maladies bronchopulmonaires chez la future mère, affecte négativement l'organisme des enfants, et vous avez une allergie chez un nourrisson.

Les mères qui ont consommé des œufs, du caviar, du lait, des fruits de mer, des fruits rouges et oranges, du kiwi, des légumes, du café, des champignons, du cacao, des noix, du chocolat, du miel, tout le bébé allergies futures

Diagnostic des allergies infantiles

Si le nourrisson présente des symptômes d'allergie, une consultation auprès d'un allergologue pédiatre, d'un pédiatre ou d'un nutritionniste est nécessaire. Avec des manifestations prononcées de réaction allergique alimentaire, ainsi que la présence d'éruptions cutanées et de dysfonctionnements dans le travail du tractus gastro-intestinal, une mère avec un bébé est hospitalisée dans un hôpital.

Diagnostic des allergies commence par une enquête auprès des parents, un examen du nourrisson, la définition de la relation entre l'apport alimentaire, un test sanguin obligatoire (pour la fiabilité de la veine), l'examen échographique de la cavité abdominale.

Un niveau élevé d'immunoglobuline E totale, ainsi qu'un niveau élevé d'éosinophiles provenant d'un test sanguin, indiquent une réaction allergique.

La preuve indirecte de la présence d'allergies chez le nourrisson est la disparition des symptômes après l'arrêt des produits allergènes par la mère, ainsi que l'utilisation de médicaments anti-allergiques.

Une aide supplémentaire dans le diagnostic des allergies est le journal alimentaire, dans lequel vous pouvez suivre la nutrition et la consommation du bébé

Allergie chez un nourrisson - traitement

Le régime alimentaire est au premier plan dans le traitement des allergies chez le nourrisson et élimine ainsi l'allergène alimentaire causalement significatif. Mais chaque cas est traité individuellement par le médecin, sinon la mère peut aggraver la situation.

Si vous remarquez un bronchospasme chez un nourrisson, accompagné d'un gonflement allergique, n'hésitez pas et appelez une ambulance. Consultez avec les médecins ambulanciers combien de médicament antihistaminique pour donner des bébés de votre maison, tels que les gouttes Fenistil.

Quand le bébé est en alimentation naturelle, le régime maternel est révisé et les produits liés à la production industrielle (sucre cristallisé, émulsifiants gras, colorants artificiels, conservateurs, colorants) sont exclus. Dans le même temps, le sel et le sucre, les aliments frits et les bouillons forts sont retirés de l'alimentation. Les produits laitiers sont limités et l'accent est mis sur l'alimentation naturelle

Recommandations pour les mères qui allaitent

Il est nécessaire d'exclure du menu les produits hautement allergènes suivants: œufs de poule, poisson, caviar, fruits de mer, miel, noix, chocolat, café, champignons, cacao, fruits, légumes, baies rouges et orange, kiwi, radis, radis, avocat, ananas, raisin , marinades, bouillons, choucroute, conserves, plats épicés et salés, épices, conserves, ail, oignons. Nous retirons des produits diététiques des colorants, conservateurs, sauces, mayonnaise, adjika, chips, tkemali, ketchup, fromages à pâte molle, saucisses, produits fumés, saucisses, boissons glacées, bière, jambon, kvas. Des restrictions sont obtenues tels que la crème sure, le lait entier, les pâtes et les produits de boulangerie de la meilleure qualité, la semoule, le sucre, la confiserie, le sel.

Les produits suivants sont autorisés: kéfir, fromage cottage, biokéfir, acidophilus, bifide, yogourt sans additifs, fromages à pâte dure, maïs, sarrasin, avoine, riz; légumes, fruits verts et blancs, soupes végétariennes et céréalières, jeunes bœufs, porc, dinde, poulet bouilli, morue, sandre, merlu, huile végétale, pain de 2e qualité, biscuits frais, compote, thé, eau minérale , mors.

Lors de la recherche d'un bébé sur la nutrition artificielle et mixte, il faut supposer que la cause des allergies alimentaires étaient les protéines du lait de vache. Dans ce cas, nous remplaçons la formule de lait par une hypoallergénique spécialisée.

Lors de la découverte de la source d'allergie, ce produit est exclu de l'alimentation du bébé. Ce régime est observé jusqu'à trois mois, et en conséquence, les symptômes de l'allergie alimentaire diminuent progressivement.

Les médecins désignent des nourrissons adsorbants, antihistaminiques, crèmes, pommades pour traiter la peau, hormones

Prévention des allergies chez les enfants

Rappelez-vous les règles simples: si votre bébé est allergique, alors jusqu'à ce que le bébé atteigne l'âge de six mois, nous ne donnons pas le leurre. Et des produits tels que les œufs, le poisson, les agrumes, le lait de vache, le blé, les noix, nous entrons dans la nourriture après deux ans. Rappelez-vous que l'un de ces produits peut déclencher une réaction allergique. Ne pas utiliser de sirops avec d'autres colorants, n'utiliser que des cosmétiques hypoallergéniques pour les enfants, limiter les procédures à 20 minutes, pré-arroser et filtrer l'eau, éviter de baigner dans de l'eau chlorée, ne pas frotter la peau du bébé avec des débarbouillettes , après le bain, tapotez doucement la peau du bébé avec une serviette, humidifiez la peau avec des moyens spéciaux, les vêtements du bébé doivent être faits de tissus mous, des couvertures et des oreillers devraient se composent de charges synthétiques, babe vêtements rationnels, en évitant la surchauffe, l'utilisation de jeux de jouets qui sont sûrs en vieillissant, nettoyer les animaux et regarder la propreté de l'air, marcher plus avec l'enfant.

Beaucoup de parents se demandent si les symptômes d'allergie chez un enfant s'arrêteront avec l'âge. Ils s'arrêteront, mais seulement si le traitement précoce et l'amélioration de la fonction du foie, des intestins et du système immunitaire du bébé sont opportuns.